2 Suisses (et 1 Chat) à Séville

Qui suis-je?

Prenez deux Suisses, posez-les au sud de l'Espagne et regardez ce que ça donne...
Accueil | Profil | Archives | Amis

Notre Noël sévillan - 22:28, 27/12/2007

Le 24, nous nous sommes fait un petit souper en tête à tête: saumon fumé et foie gras en entrée, filet mignon aux champignons et gratin dauphinois* comme plat principal. Classique, mais parfait! Avec chacun sa petite bouteille de Freixenet  (y avait pas de Veuve Cliquot).

 

* si, si! avec des pommes de terre espagnoles! Et ça avait tout d'un vrai gratin dauphinois!! y a pas à dire, on fait des progrès!

 

Et à minuit, nous sommes allé à la messe... de minuit. Ben oui! il a fallu attendre 35 ans et un déménagement en Espagne pour que j'assiste à ma première messe de minuit! Comme quoi, y a un début à tout! Et concernant l'église, nous avons eu le choix. Je vous ferai tout bientôt la liste des églises de Séville, vous verrez, c'est assez impresionnant! En résumé, ça prend 3 pages sur internet! Nous somes allés à celle de San Jacinto, à 3 minutes de chez nous. Vachement belle, accessoirement, comme église, et moins chargée que certaines autres... bref!

On s'attendait quand-même un peu à une cérémonie longue et morose (genre si-vous-avez-péché-repentez-vous-sinon-vous-allez-finir-en-enfer...) mais la surprise a été agréable! Il y a eu pour finir plus de musique que de bla-bla, et en plus par un petit groupe de chanteurs (une des filles avait une voix à couper le souffle) accompagné de deux guitaristes. Que des chansons de Noël, rien de barbant comme les chansons déprimantes auxquelles, une fois de plus, je m'attendais (Seigneur je crois en toaaaaaa... autrement tu me puniraaaaaas!). Non, vraiment, très sympa! Et à la fin, champagne pour ceux qui le voulaient autour des chanteurs qui ont continué un bon moment. Bon, il  y a quand-même eu des trucs bien catholiques, comme de faire la queue pour aller embrasser le petit Jésus (avec le petit coup de mouchoir du curé entre chacun pour essuyer la bave des trop enthousiastes...)

 

Et le 25, nous nous sommes mis sur notre 31 (oui, je sais, c'est très fin...pas de commentaires s'il vous plaît) pour aller chez ma collègue Julia. Horaire à l'espagnole (ou à la Zeier, à choix), nous avons été invité pour 14h30. Isa trouve ça marrant, personnellement, j'ai fêté mes 34 derniers Noëls à cette heure-là... enfin... Donc nous sommes arrivés à 14h30 et franchement, on n'a pas vu beaucoup de différences avec nos Noëls suisses: sapin décoré (en plastique, mais 'achement bien imité), musique de Noël en fond... pas de tradition étrange et inconnue. A part bien sûr que les enfants n'ont pas reçu de cadeaux, vu que ce sont les Rois Mages qui les leur apporteront le 6 janvier (l'Espagne est le seul pays avec le Mexique à ne pas avoir de Père Noël... et les Rois Mages, c'est quand-même beaucoup plus logique! Et les enfants y croient dur comme fer!). Quant au menu: apéro fromage de chèvre et jambon ibérique (un régal!), entrée soupe à l'oignon, plat principal fines tranches de veau farci froid, sauce qu'on a pas réussi à définir et pommes de terre sautées, dessert tourte aux fruits, et pour finir assortiment de turron (y en a plein de sortes, ça peut ressembler à du nougat, à du caramel ou à du Ragusa... en gros ce sont des friandises à base d'amandes et de sucre, préparées en plaques et coupées en petits morceaux). le tout était excellent! Et on nous a servi un vin de dessert absolument fabuleux, qui s'appelle Pedro Ximenez 1927 (d'abord j'ai halluciné, je croyais que c'était l'année, mais c'est juste son nom!!). Je ne sais pas si ça se trouve en Suisse mais si c'est le cas, il faut absolument y goûter: on dirait du vin cuit, c'est vraiment très bon!

 

On a continué l'après-midi par un Pictionnary, en espagnol bien sûr!!

 

C'était vraiment très sympa!! Je me répète peut-être, mais les Espagnols sont vraiment adorables! On n'a jamais eu l'impression d'être de trop, ou d'avoir été invités par pitié. On se sentait simplement en famille!!


« Page Précédente Page Suivante »