2 Suisses (et 1 Chat) à Séville

Qui suis-je?

Prenez deux Suisses, posez-les au sud de l'Espagne et regardez ce que ça donne...
Accueil | Profil | Archives | Amis

1er novembre: le jour de tous les saints - 18:10, 4/11/2007

Le 1er novembre est bien sûr férié en Espagne... et la tradition, comme partout ailleurs, veut qu'on s'occupe des tombes ce jour là... mais comme vous le montrent les photos qui suivent, les Espagnols sont un cran au-dessus de nous! A Tomares, une petite ville dans les faubourgs de Séville, ils vont même jusqu'à organiser des navettes de bus gratuites pour aller au cimetière! Ils sont fous ces Espagnols!

 

 

 

Et de notre côté, nous avons profité de ce jour de congé pour se balader à vélo. L'idée était de longer le Guadalquivir en direction du sud, cette fois...

Nous sommes donc partis sur les quais en direction du sud...

 

 

Mais assez rapidement, les choses se sont avérées un peu plus difficiles que prévu: d'abord des travaux sur une grande partie des quais nous ont obligés à remonter sur la route.

 

Après plusieurs centaines de mètres, on a enfin pu retourner au bord de l'eau en passant par un portail dans un parc... portail qui, a posteriori, n'aurait peut-être pas dû être ouvert: on s'est retrouvé dans le port marchand....

 

Pas âme qui vive (tout le monde au cimetière, je vous rappelle), pigeon malade, rat séché, routes barrées... visiblement nous n'avions pas trop le droit d'être là... et de toute façon, vu l'ambiance et une Isa de moins en moins rassurée (tu crois qu'on a le droit d'être là? c'est pas la police là-bas? et si ils ferment le portail du parc et qu'on ne peut plus sortir? on a le droit d'être là? Aaaaaaaah, il a quoi ce pigeon?!!? Gregjesuispastrèsrassuréeonpourraitretournersurlaroutesilteplaît...), nous sommes retournés sur la route...

 

Le port marchand, c'est un peu le bout de la ville... mais à Séville, quand on dit bout de la ville, ça veut pas dire qu'on arrive dans les quartiers villas, ou éventuellement dans les champs... non non, bout de la ville, ça veut dire ça:

 

 

Et la seule route qui permettait de continuer longeait (enfin!) ce faux Guadalquivir bizarre dans un paysage d'herbe séchée et de chardons, avec comme seule compagnie deux trois épaves de bateaux... super sympa... donne envie de s'arrêter pour pique-niquer...

Et 300 mètres plus loin, fin de l'aventure, la seule route s'arrêtant brusquement à l'entrée d'un camp militaire à côté duquel Sona (les initiés comprendront...) ressemble au club-med...

 

 

Dernière possibilité, revenir sur nos pas et tenter de traverser le fleuve... mais que nenni! Ils aiment peut-être bien les vélos en ville, mais une fois en dehors, le seul moyen de traverser le fleuve c'est ça:

 

 

... et on ne pédale pas encore assez vite... peut-être qu'avec un peu d'entraînement...

 

Bref, on est rentré à la maison... prochaine balade en vélo: l'ouest... j'en fais déjà des cauchemars...


The Sevilla Chain Saw Massacre - 12:58, 12/11/2007

et, surgi de nulle part, un homme avec un masque en peau humaine tenant une tronçonneuse à la main s'est mis à vous poursuivre alors qu'Isa poussait un cri strident et hystérique à en faire blêmir de jalousie Jamie Lee Curtis dans Halloween...
Hum...euh..voilà voilà

Posté par Norbi

Mais... - 21:37, 8/12/2007

pour les couronnes de la Toussaint, il s'agit de vraies fleurs ou de fleurs en papier ???

Désolé, je vois tes commentaires un mois après!! Il s'agit surtout de vraies fleurs. Sur les tombes qui ressemblent à des gâteaux à la crème, il y a les deux...

Edité par gzeier le 3/01/2008 à 21:46

Posté par BizigDu
« Page Précédente Page Suivante »